Aller au contenu
Accueil » Musculation » Comment combiner musculation et entrainement de basketball ?

Comment combiner musculation et entrainement de basketball ?

    Tu t’es sûrement déjà demandé s’il est possible de pratiquer ton sport favori, le basket tout en sculptant ton corps.  À première vue, la tâche peut sembler rude. Pourtant, c’est quelque chose que tu peux facilement réaliser. Il te suffit de faire certains exercices spécifiques qui te permettront d’y arriver. Es-tu curieux de le savoir ? Je te propose de les découvrir sans plus attendre !

    Établir le bon programme d’entrainement

    Pour réussir à combiner des exercices de musculation et l’entrainement de basket, il est primordial d’avoir un programme d’entrainement sur 5 jours. Ce programme t’aidera à travailler ton explosivité. D’ailleurs, plusieurs coachs recommandent cette approche, car elle te permet de devenir l’athlète de haut niveau que tu désires être. Cet entrainement se veut précis, mais pas non plus intensif. Tu dois juste te soumettre à quelques exercices simples et pratiques allant de 30 à 120 secondes chacun.

    Jour 1

    Pour débuter, tu dois travailler aussi bien tes pectoraux que tes épaules, sans oublier les triceps. Cela peut se faire avec quelques pompes. Grâce aux pompes, tu te sculptes le haut du corps progressivement.

    Ensuite, il te faut réaliser un développé couché alterné. L’intérêt de ce type d’exercice dans le cadre de ton entrainement, c’est que tu deviens plus précis au moment des tirs.

    Jour 2

    Après le haut de ton corps, tu t’attaques aux jambes. C’est ainsi que tu pourras te déplacer avec plus d’aisance durant un match. Que dois-tu faire pour développer tes parties inférieures ? Quelques fentes latérales, des fentes avant et aussi des squats. Tes jambes se galbent et tu as encore plus de puissance dans tes déplacements. En plus, muscler tes jambes te permettra de sauter plus haut et de dunker plus facilement !

    Lire aussi   Résilience Skill - Une marque de crossfit française qui allie passion et valeurs éthiques

    Jour 3

    Pour le troisième jour, c’est ton abdomen qu’il te faut solliciter. À l’issue de chaque mouvement sur le terrain, tu fais appel à ta ceinture abdominale. Travailler les abdominaux t’assure la posture la plus optimale à l’occasion des tirs, mais également pour chacun de tes gestes sur le terrain. Tu as donc besoin de faire la position du pont et puis celle de la planche. Tu devras ensuite effectuer quelques abdominaux pour bien dessiner ton torse. À l’issue de ce jour d’entrainement, tu acquiers un gainage qui te sera très utile dans la raquette.

    Jour 4

    Il te faut à présent soulever des masses qui te rendront percutant une fois sur le terrain. Tu dois notamment réaliser un peu de rowing. C’est un mouvement qui permet aux muscles du dos de gagner en fermeté. Les biceps sont également sollicités. L’exercice est essentiel pour avoir une meilleure précision et une agilité une fois le ballon dans tes mains. Tu dois de plus associer au rowing, quelques exercices de traction, mais également de hammer curls. 

    Jour 5

    Pour ce cinquième et dernier jour, la zone cible est maintenant le buste et les membres inférieurs. Solliciter ces deux parties de ton corps t’assurera une meilleure détente et aussi une dextérité sans failles durant le jeu. Les exercices qui vont t’aider dans ce sens sont essentiellement la corde à sauter et le wood-choppers. Ces exercices auxquels tu es sûrement familier auront des résultats spectaculaires sur ta technique et ta silhouette.

    La limitation des risques

    Une étape essentielle que tu dois inclure dans ton programme est la prévention des risques pour t’assurer une performance optimale. Tu dois réussir à réaliser un maximum d’exercice en évitant de te blesser. Tu dois ici faire de la propriospection. Elle se traduit en entrainant tout ton corps à réussir des mouvements plus ou moins complexes afin de gagner en équilibre et en agilité. Elle induit également d’assurer tes gestes en minimisant au maximum les blessures. Habituer ton corps à s’exercer dans des conditions instables, c’est parvenir à le rendre plus apte à résister aux possibles chocs et heurts durant le match.

    Lire aussi   Pourquoi pratiquer du crossfit ?

    À la propriospection, tu dois associer une certaine mobilité qui vise à sculpter ta silhouette dans son ensemble. Cette mobilité garantit une musculation harmonieuse. Tu évites ainsi de galber le corps d’une manière inesthétique et déséquilibrée.

    Tu sais à présent tout ce qu’il faut pour réussir la meilleure combinaison musculation et entrainement de basketball. Il ne te reste plus qu’à te mettre au travail et progresser quotidiennement vers ton objectif. Avec de la volonté et de la persévérance, tu peux y arriver. 

    Passionné de sport depuis toujours, j’ai fait de ma curiosité insatiable et de mon goût du défi les moteurs de ma carrière de journaliste sportif. Aujourd’hui, j’ai la chance de couvrir un large éventail de disciplines, de la musculation aux sports nautiques en passant par le CrossFit et les arts martiaux. Je m’efforce de partager avec vous, à travers mes articles, mon expertise et mes découvertes.